Elevage

A partir de races, connues et sélectionnées pour leurs prévalences : fertilité, prolificité, qualités maternelles, ....... mais aussi, conformation, qualité de viande (gustative, tenue, couleur) des produits terminaux nous organisons la naissance des porcelets dans notre maternité située au beau milieu de la Bresse.

Au terme d'une gestation de 115 jours, la mère (truie) donne naissance à une douzaine de porcelets de 1,5 kilo, qu'elle allaitera pendant un mois environ. Vient ensuite le moment du sevrage, où le porcelet de 7 kilos doit apprendre à manger et à boire. A l'âge de trois mois, le porcelet de 30 kilos est dirigé vers la phase d’élevage. Pour leur confort, les animaux sont élevés, par petits groupes, sous abris, chauffés en hiver, ventilés en été, car, une exposition prolongée au soleil pourrait être dangereuse, et à l'inverse la vie dans le froid en hiver favoriserait la production de gras au détriment du muscle, et serait préjudiciable à la santé des animaux.

Tout au long de leur vie, les cochons disposent d'une nourriture adaptée à chaque stade physiologique, à volonté; et de points d'abreuvement permanents. A plus de 200 jours d'âge, les cochons, qui pèsent alors 120 kilos, sont dirigés vers l’abattoir.

Pour assurer la traçabilité, chaque cochon est tatoué à l'oreille du numéro d'identification du site de naissance, et sur le dos du numéro du site d’élevage.

Ainsi, à partir d'un fichier national d'élevages, il est facile de savoir où chaque animal est né, et où il a été élevé.